Il était une fois un duo atypique, formé par deux artistes : Hélène et Romain. Nos deux protagonistes forment depuis 2015 le groupe Ella/Foy, dont la musique est empreinte de rêverie et de voyage. 

S’ils se sont rencontrés en 2014 lors de la Fête de la musique, c’est en 2015, au challenge Putain de talents (ayant lieu au New Morning à Paris) que s’est cristallisé le projet suite à leur victoire. 

Hélène, à la guitare, au ukulélé et au chant et Romain (contrebasse, guitare, chant et percussions) ont chacun un parcours musical qui les influence et amène à de nouvelles sonorités lorsqu’ils sont à deux.  

Elle est Ella, en hommage à Ella Fitzgerald, lui est Foy, du vieil écossais signifiant « offrande à celui qui s’apprête à prendre la route ».

L’identité d’Ella/Foy : le rêve et le voyage

Un voyage physique, certes, mais également et peut-être surtout à travers leurs références musicales. Allant de la soul des fifties au blues en passant par la folk, leur univers est réellement riche de sonorités et d’influences. Leur force sur scène, lorsqu’ils sont avec leur harmoniciste Bruno Tredjeu, est de ne jamais offrir deux fois la même prestation à leur public. Leur son vintage et ciselé vous emmène du côté de chez Moriarty, Otis Redding ou encore Angus et Julia Stone grâce à la voix rugueuse et à fleur de peau d’Hélène et l’extrême sensibilité de Romain. Suite à leur trois premiers EP, les deux artistes viennent de sortir leur tout premier album : Walking in the Space, que vous pouvez retrouver sur toutes les plateformes légales. Les superbes voix du duo vous emmèneront vers des contrées lointaines. Pour les suivre, vous n’avez plus qu’à fermer les yeux et tendre l’oreille. Notez que le premier extrait de l’album, les envolées sauvages, a été utilisé comme bande son du Festival International du film d’aventure. 

Photos : Élise Dumontet